Takoyaki sans poulpe

Long time no see ! J’ai eu quelques soucis de santé handicapant, je reviens peu à peu au travail, au fanzinat, aux réseaux sociaux, à mes blogs, … et à la cuisine ! Je suis de retour avec mes chers Takoyaki, mais sans poulpe car je n’en trouve jamais de par chez moi !

Pendant ma convalescence, j’étais partie à la recherche d’une nouvelle plaque à Takoyaki. J’adore celle que m’a offert une amie car les alvéoles sont plus petites et donc les Takoyaki bien cuites. Mais je mettais beaucoup de temps à finir un sachet de farine, sachant qu’il faut toujours un œuf pour préparer la pâte.
J’étais partie à la chasse d’une plaque ou d’une poêle et avais trouvé le meilleur rapport qualité-prix avec la plaque Iwatani (sur Amazon), 16 alvéoles, en fonte, pour 26€. Une affaire !
Je vous propose une recette simple pour 48 Takoyaki (3 x 16) sans poulpe.

Temps de Préparation : 1h30

Ingrédients :

  • Pour la pâte : 200g de farine spéciale Takoyaki, 65cl d’eau, 1 œuf
  • Pour la garniture : 1 sachet de 45g de Beni Shoga dans sa saumure, 3 à 4cs de ciboulette ou d’oignon nouveau ciselé
  • Pour les toppings : de la sauce Takoyaki (ou Okonomiyaki ou Tonkatsu), de mayonnaise japonaise ou française sans moutarde, 3 à 4 cs de Aonori, 3 à 4 cs de Katsuobushi

Cette fois-ci j’ai investi dans les ingrédients typiques : du vrai gingembre Beni Shoga et de la sauce spécifique ! Comme je n’avais pas trouvé d’Ao Nori japonais, j’ai tenté la version bio du site Algues Alimentaires, le prix est raisonnable et le goût est assez proche de la version japonaise.

Préparation :

  1. Mélanger les ingrédients de la pâte dans un récipient avec bec verseur. Réserver.
  2. Filtrer et hacher grossièrement le Beni Shoga. Réserver.
    Ne faites pas comme moi, pas flemmardise je les ai laissés entiers et le goût est vraiment trop fort  >_<
  3. Mettre la plaque à Takoyaki sur le feu, huiler les alvéoles au pinceau ou au sopalin attaché à des baguettes.
  4. Une fois chaudes, les remplir de pâte jusqu’à ras bord.
  5. Mettre les ingrédients de la garniture dans chacune d’elle.
    Comme j’ai trois fournées à faire, je les ai divisés en trois parts.
  6. Lorsque les bords commencent à cuire, retourner chaque Takoyaki à l’aide d’un pic en bois.
    J’aime bien utiliser un pic de brochette, c’est moins glamour mais la main ne prend pas du tout la chaleur du réchaud.
  7. Procéder en plusieurs fois ; les Takoyaki doivent être bien dorées.

Servir accompagné de sauce, de mayonnaise, d’Aonori et de Katsuobushi. Itadakimasssu  😛

P_20160617_145025_1_web

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.