Coups de coeur dramas 2010

Tout d’abord Bonne Année du Lapin ! Les personnes nées ces années-là sont parait-il très chanceuses et bien entourées !

Revenons à nos moutons : 2010 a bouleversé mes préférences dramas, qui généralement ont la vie dure !

Boys Over Flowers et Pride & Prejudice ont été détrônés par deux belles surprises : Personal Taste et North & South !!

Boys Over Flowers coréen et japonais est mort, vive Personal Taste !

À force de voir Personal Taste comme drama préféré de nombre de fans de K-dramas, j’ai testé un jour et je n’ai pu en décrocher ! La dernière fois que j’étais aussi accro, c’était pour la version coréenne d’Hana Yori Dango.

Résumé de l’histoire : Park Gae In (Son Ye Jin) est créatrice de meubles en bois et vit dans une magnifique résidence, le Sangojae. Cette femme naïve et bordélique est tour à tour trahie par son petit ami, sa meilleure amie et son employé. Seule et ruinée, elle accepte la proposition de Jeon Ji Hoo (Lee Min Ho) de lui louer une chambre. Celui-ci cherche à décrocher un appel d’offre pour un projet architectural d’envergure et le Sangojae serait la clé du succès ! Suite à un malentendu, il est obligé d’assumer l’identité de gay pour pouvoir rester ! Et de cohabiter avec l’apparente insouciance de Gae In, dont la vie personnelle tant que professionnelle envahira son quotidien.

Que dire hormis que drama est à la fois hilarant, émouvant, impressionnant !

les deux têtes à claques de la série, j’ai nommé In Hee et Chan Ryul !

Le bordélisme de l’héroïne rappelle le manga Switch Girl! de Natsumi Aida ; Gae In est une femme qui se veut débrouillarde et moderne, et donc une femme qui cherche à s’épanouir tant au travail qu’en amour. Son innocence est contre-balancée par le terre-à-terre et calculateur Ji Hoo, un homme d’affaires frustré mais de principes ; dans l’air du temps par son côté maniaque du rangement et sa garde-robe à la pointe de la mode !
Sa prétendue homo-sexualité crée des situations cocasses et certains personnages en profitent pour jouer aussi double-jeu, une vraie guerre de stratégies ! Les personnages secondaires ont aussi leur place et crée un univers parfait pour faire évoluer nos deux personnages principaux et les pousser l’un vers l’autre.

Echange de bons procédés entre Gae In et Jin Ho !

Les acteurs sont tous aussi excellents les uns que les autres ! Malgré la différence d’âge, une magnifique alchimie nait des deux acteurs principaux, ce drama démontre là tout le talent de Lee Min Ho au-delà de Boys Over Flowers. Mention spéciale pour le Directeur Choi de la Dam Art Gallery, dont l’acteur a su rendre son personnage aussi touchant.

L’OST est excellente, que ce soit les musiques ou les chansons, je ne m’en lasse pas ! Les 4MINUTE, Youhna, SeeYa et Kim Tae Wo supportent magnifiquement le drama dans les scènes poignantes comme romantiques.

Personal Taste a su s’attirer les faveurs du nouveau public fans de K-dramas, en effet beaucoup de fans ayant plus de K-dramas dans leurs compteurs le trouvent classique et sans nouveauté. Pour ma part, je viens de tomber dans la marmite K-dramas et de plus la réalisation tant les acteurs sont tellement parfaits que je n’ai pu que succomber !

Vous trouverez ici une analyse plus poussée de ce drama que je conseille fortement : http://cinedramas.wordpress.com/2010/08/29/personal-taste/

Pride & Prejudice est mort, vive North & South !

C’est grâce à un membre de la KGFansub que j’ai pu découvrir cet excellent bonnet drama, datant de 2004 et de la BBC of course ! Il ne dure que 4h et est disponible seulement en vosta, ce n’est pas long et ça fait travailler notre anglais, que demander de plus !

Résumé de l’histoire : Margaret Hale quitte enfin la vie mondaine de Londres, pour retrouver le calme de son village natal Helstone. Seulement son père, doutant de sa foi en l’Eglise, décide de quitter le presbytère et entraine sa famille dans la ville industrielle de Milton Northern. Là-bas tout n’est que froideur, travail et individualisme. Elle y fait la connaissance de Bessy et Nicholas Higgins, des ouvriers travaillant durement dans les filatures de la ville. L’une d’elle, la Malborough Mill est tenue d’une main de fer par John Thornton et sa mère, qui symbolisent l’avènement de l’ère industrielle dans l’Angleterre Victorienne, le capitalisme et l’enrichissement. Leur rencontre les influencera mutuellement quant à leur façon d’agir et de considérer leurs univers respectifs.

La proposal scene … ou comment un personnage peut être romantique dans l’Angleterre du XIXème siècle …

Beaucoup considèrent North & South comme une copie de Pride & Prejudice de Jane Austin. Non ! Pride & Prejudice se passe dans l’Aristocratie rurale du début du XIXième siècle, pendant la Régence, alors que North & South se déroule dans une ville industrielle du Nord au milieu du XIXième siècle, en pleine Révolution Indutrielle. Les personnages principaux ne passent pas leurs saintes journées à jouer du piano ou à galoper à travers champs ! Ils se battent contre les rumeurs, l’injustice et l’infortune, la maladie et la mort. L’œuvre d’Elizabeth Gaskell aborde des thèmes plus humanistes et contemporains : la lutte des classes, l’individualisme et le manque de communication, la course à l’enrichissement et la spéculation. Il est dommage que Jane Austin aborde à peine les guerres Napoléoniennes, seul sujet pouvant apporter une dimension historique et réaliste, qui ne sont qu’un prétexte pour le passage des armées près de Longbourn et toutes les péripéties qui en découlent.

Le drama comme le livre opposent la douce, indolente et conservatrice région du Sud symbolisée par Margaret, à la âpreté, la frénésie et la modernité du Nord symbolisé par John. Une opposition prenant forme tant par le jeu des acteurs que par la photographie, n’hésitant pas à alterner des couleurs chaudes et froides, à opposer des décors et costumes chatoyants à des paysages arides.

John Thornton et ses regards furtifs <3

Quant aux acteurs, ils sont très bons même si parfois ils en font un peu trop ! Mais finalement personne ne peut résister aux jeux plein d’orgueil et de sentiments étouffés de Daniela Denby-Ashes et de Richard Armitage, élu par certaines fans comme le remplaçant de Darcy/Colin Firth !

Pour une autre analyse du drama, lire cet article qui le résume parfaitement : http://walkonwater.canalblog.com/archives/2007/05/31/5046823.html

Pendant les fêtes de fin d’année, étant un peu malade, je me suis reposée le nez dans le bouquin édité très récemment chez Points. Il m’a surpris tant le drama est différent. Comment dire … toutes les scènes poignantes ou les répliques que j’avais adorées n’y sont pas de moitié ! Le livre est donc à réserver à celles qui souhaitent une version alternative ou se replonger dans cet univers d’un point de vue différent.

Tellement frappée que j’ai fait des dessins de chacune des fins …

Attention mega spoils en vue !!

Version drama ici :

North and South – bonnet drama by ~SuzieSuzy on deviantART

Version bouquin :

North and South – book version by ~SuzieSuzy on deviantART

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.