Avant/après : progression à l’encrage

Ceux qui me connaissent savent que j’adore l’encrage plus que la colo. Voici une petite sélection assez représentative de mon évolution.

Je suis passée d’un encrage traditionnel G-Pen / encre Pilot / papier bristol à un encrage numérique Clip Studio Paint / Cintiq 13HD.
Pour ceux qui s’intéressent à l’utilisation des outils et supports, voici le retour d’expérience de Saisei sur les différents logiciels utilisés, notamment Manga Studio aka Clip Studio Paint.

9 commentaires Ajoutez le votre

  1. saisei dit :

    Hi hi, oui nos posts se rejoignent ! CSP t’a vraiment donné l’occasion de trouver un encrage qui te correspond bien. Comme toi j’ai été surprise de la comparaison plume G traditionnelle / plume G numérique ! En tout cas, le fait d’avoir bossé plusieurs années en tradi t’a donné le goût des pleins et des déliés, ces petits empâtements qu’on a tendance à oublier en numérique alors qu’ils apportent du tonus – ou de la douceur – au dessin. Bravo tout plein et continue sur cette belle lancée ! <3

  2. SuzieSuzy dit :

    Merci pour ton commentaire 🙂 j’aime aussi faire des pleins et déliés mais étant toujours pressée, au tradi je travaille plutôt le niveau de pression (contrairement par exemple à Kaoru Mori qui les fait en plusieurs fois), au numérique je repasse plusieurs fois sans me préoccuper du remplissage. Comme tu dis, le résultat dépend aussi du rendu que tu souhaites donner, personnellement j’aime bien le ton acéré de mes dessins actuels 😎
    Chacun notre style, le tien étant le tonus et la douceur, les tons rosés et les elfes 😉

  3. saisei dit :

    Pour les pleins et les déliés, je pensais surtout à ton encrage du Verseau ; j’avoue qu’il m’a fortement influencée pour tester Manga Studio ! ^.~ Mais effectivement, c’est un encrage qui a presque un an maintenant. ^^

    A contrario, ton côté « acéré » du moment appelle la spontanéité et l’énergie. Plus qu’avec un clean super léché en tout cas (et pourtant j’aime bien les deux) ! Ce qui est marrant parce que tu abandonnes le côté perfectionniste pour aller sur quelque chose de plus brut / flou. Là où j’enlève carrément l’encrage (soit n’avoir que de la couleur soit des bouts de crayonnés), toi tu en es train de conjuguer les deux.
    … Bon là j’empiète sur le deuxième post [http://www.suziesuzy.com/2016/01/07/nouvelles-techniques-de-colorisation/]

    Hâte de voir la suite du programme ! ^o^

  4. SuzieSuzy dit :

    Aaah j’avais oubliée cette illu ! Et oui sans CSP/Manga Studio, je ne me serais pas lancée dedans !
    J’aime aussi le résultat d’un encrage classique, mais celui-ci me prend plus de temps qu’un encrage type sketché. Entre l’inspiration du moment et le besoin de gagner du temps, j’ai tendance à privilégier le style sketch. Bien entendu je n’abandonne pas l’encrage classique 🙂 certains mangaka fusionnent les deux techniques et ça demande une longue pratique et une grande surface de dessin (contrairement à mes habitudes). Je ne me ferme pas cette porte non plus !

  5. saisei dit :

    Mmmh dans ce cas des crayonnés numériques sur une feuille en haute résolution ? :-p Ou tu changes la réso après avoir sketché. Si tu mets couleurs / ombres sur le même calque que ton crayonné, les traits de recherche vont s’estomper de toute façon. Pour l’avoir testé (sur des « études de la nature ») c’est une alternative sympa ^^

  6. SuzieSuzy dit :

    J’ai déjà essayé et je perds vite patience 😛 ça me fait penser au manga Innocent de Shinichi Sakamoto.
    Le changement de résolution risque de modifier la fluidité de l’encrage :-/
    Je travaille justement sur une participation avec du oil brush sur crayonné 😉

  7. saisei dit :

    Changement de résolution > même avec des brosses et outils de correction plus grands ?
    Ceci dit, j’ai fait le test en parallèle la semaine passée (le même dessin en deux réso différentes), c’est vrai que ça change.

    Pour « Innocent » oui c’est ce genre de rendu !

    Ok j’attends de voir ça ! ^__^

  8. SuzieSuzy dit :

    Malheureusement non, il me faut une dimension et des tailles de brush particulières, sinon je ne suis pas à l’aise (t’imagines bien comment je suis casse-bonbon au tradi). Je me force déjà à travailler sur du A4 ! Et une grande surface demande beaucoup de finition, parce qu’on finit par zoomer et vouloir tout retoucher !
    Je t’enverrai un WIP du dessin à l’oil brush 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.