Epitanime 2013 sous la pluie

Voici un mini compte-rendu de l’Epitanime 21, sous le signe de la pluie et de la bonne humeur !

epitanime-21-355Il sera un peu succinct à cause de ma main droite, mais abondamment illustré grâce au dynamisme de Tsukimi, dont c’était la première Epitanime. A savoir que je n’ai pas beaucoup bougé du stand, donc pas participé aux différentes activités ni aux nocturnes.

La convention

Égale à elle-même, comme les années précédentes : entrée par l’entrée principale, la cafétéria fait moitié fast food moitié Maid Café, la Bat Cave et les amphi étaient dédiées aux projections, conférences et dépôt-vente, les salles de classe aux jeux vidéo. Pour la deuxième année, la cour était dédiée aux stands fanzines et le parking à la scène et – ô joie – à Atsu Atsu ! Nouveauté de la cafétéria : la vente de pizza à 6€, pas trop chère, pas trop grande, ce qu’il fallait pour tenir la journée !
Le staff de l’association Epitanime se rendait disponible, distribuait croissant et café et a bien aidé les stands fanzines à se protéger de la pluie en début de soirée ! Des films plastiques et autres bâches ont été rapidement distribués pour protéger les produits.

Les stands fanzines

Nous retrouvons les habitués des conventions parisiennes, fidèles au rendez-vous : Meluzine, Qzine, Niddheg, Ranyart, KiwiZine, Eternal-S, Nekozumi, et bien sûr No-Xice ! Ainsi que des artistes en solo tels que Sedeto, Zrat, Mi-Eau, … sous la bannière DoujinSphere.
Je me suis bien marrée avec l’affiche du stand en face, Saeko Doyle d’AleXan : j’ai mis une bonne journée avant de me rendre compte que c’était boys love entre « Ariel » et Eric de la Petite Sirène 😛

Les Jeux Vidéo

A l’étage, les salles de classe étaient dédiées aux puristes des jeux oldies, versus fighting et casual gaming !
Avec Tsukimi, nous avons pu tester la borne Project Diva, montée par la DDR Belgium, puis des stages Deadstorm Pirates du jeu Time Crisis Razing Storm sur PS3, avec le gun adapté à une Playstation Move Controller  🙂
Au RDC, nous pouvions trouver des boutiques d’occasions, katana, etc … ainsi que Good Smile Company distribuant gratuitement des posters de Saber Motored Cuirassier (une maquette que j’adore mais tellement hors de prix  >_<) [gallery ids="2464,2465,2466,2467,2468,2469,2470,2471,2472" link="file" size="thumbnail" rel="lightbox"]

Les cosplay

Ils étaient moins bons que l’année dernières mais recherchant toujours l’originalité, les nouveautés ! Certains étaient très réussis, bien réalisés et adaptés à la physionomie.

Et la pluie …

… qui était d’une régularité étonnante ! Vers 16h30 samedi et dimanche, il se mettait à pleuvoir en trombe, surtout dimanche ! La convention prenait du plomb dans l’aile dans l’après-midi et était quasiment désertée le soir. On ne peut pas en vouloir aux cosplayeurs trempés dans leurs tenues … Le staff nous a bien aidé à affronter la tempête avec force de films de protection et de bâches, et nous cherchions divers moyens d’évacuer l’eau des tonnelles avec nos voisins de la DoujinSphere  🙂
Ce fut l’occasion de discuter longuement avec des fanzineux, notamment Fufu de Niddheg sur nos séries de prédilection (Supernatural, Stargate Galactika, Spartacus, …). Certains habitués de No-Xice squattaient notre stand malgré la pluie, l’occasion de vraiment discuter avec eux et de mieux les connaitre !
J’ai fait beaucoup moins d’activités que les années précédentes, mais discuter avec un peu tous les publics était vraiment agréable  😀

En conclusion

Une édition pluvieuse mais sympathique, renforçant la solidarité entre fanzineux et les échanges avec les staff et les otaku les plus endurcis ! Je me suis beaucoup moins ennuyée que les années précédentes, à voir passer des otaku et de beaux cosplay, en mode hibernation sous la tonnelle. Je me dis que l’année prochaine, s’il pleut, je serais toute aussi partante  🙂

Vous pouvez lire le compte-rendu de San Lee sur le site de No-Xice, abordant la Nocture de samedi et surtout le concours de Visual Novel.