Compte-rendu Japan Expo 2014 – Partie 1

Pour changer des compte-rendus habituels, je vous ai concocté une version journal de bord, qui pourrait être source d’inspiration aux nouveaux venus !

Pour venir à la convention

Mardi 01/07 : premier jour

Achat des billets en prévente, disponibles jusqu’à la veille. Ils permettent de rentrer une heure plus tôt dans la convention, pour le même prix. J’ai choisi le vendredi car moins de monde que le samedi, tout en ayant des animations intéressantes, et dimanche pour le (mini) concert de Kalafina.

Achat par internet = 2 x (15€ + 0,50€) = 31€

Sans oublier le tirage d’espèces pour faire un tour aux stands fanzines … et limiter l’utilisation de la CB.

Mercredi 02/07 : deuxième jour

Moi qui pensais que 5 jours de Japan Expo seraient trop long, je vois sur Twitter que la démarche est assez appréciée : plus de temps pour visiter les deux halls, des animations plus nombreuses et diversifiées. Seul inconvénient : le coût pour les visiteurs comme pour les fanzineux.

Jeudi 03/07 : troisième jour

4h30 de covoiturage = 28€
1h de métro ligne 3 + ligne 4 + RER B = 2,65€
Achat des billets RER B à l’avance (évitons les heures de queue et cohue à la sortie) = 4 x 2,45€ = 9,60€

Voilà, je n’ai même pas mis un pied dans la convention, que j’ai dépensé 71,25€  -_-‘
Sans compter les menus cadeaux ramenés de Nantes pour justifier un squattage en règle … Mais ces dépenses – comme le temps de préparation – auraient pu facilement doubler.

Plan pour cette année

Plusieurs objectifs :

  • y retrouver des amis de Nantes et de Paris
  • encourager une amie Nantaise participant au World Cosplay Summit
  • trouver des cadeaux pour ma belle-soeur et une fanzineuse en mal de convention
  • acheter des fanzines loupés lors de la Comic Party
  • trouver des manga en exclu (et chopper des goodies au passage) sans me ruiner
  • assister au concert de Kalafina (pas de dédicace, trop vieille pour me battre)
  • faire le plein de Takoyaki  ^o^

Visite et activités du vendredi 04/07

Premier bon point : le billet prévente ! J’ai économisé un bon 3/4 d’heure de queue à la billetterie. Et dans de plus anciennes éditions, les billets étaient moins chers pour quasi les mêmes horaires. Pour celle-ci (sachant que j’ai sauté l’édition 2013), nous payons le même prix pour rentrer dans la convention à 9h. Je préfère cette solution : nous pouvons entrer sans se marcher dessus, en profiter pour faire ses achats (indispensables) sans bousculade, flâner entre les stands pour mieux s’orienter plus tard. Au final j’ai gagné beaucoup de temps !

J’ai eu la bonne idée d’avoir pris des espèces avec moi, j’ai économisé aussi 1/2 heure de queue au distributeur à billets. Un de mes amis a fait les frais de la totale file billetterie + DAB  😐

Nous avons passé la quasi totalité de la journée au Hall 5, dont l’espace Culture était vraiment intéressant et vivant : des spectacles, des démonstrations, des expositions, de la restauration, du cosplay, des boutiques éditeurs dont les espaces créateurs … Nous étions loin de la JE commerciale que je connaissais, avec son espace Culture moribond, plusieurs scènes mettent de l’ambiance sans être assourdissantes ni trop discrètes.

Stands éditeurs et pro

Je n’ai pas pu me retenir d’acheter des exclus (de quelques jours avant …). Moins de sous et du poids en plus, mais certaines habitudes ne se perdent pas  ^_^’
Ensuite choppage des amis pour flâner en groupe et partager nos impressions de fans !

Les maquettes

Mentions spéciales pour les stands Tamashii Nations de Bandai et de l’éditeur Doki Doki  *o*

Les boutiques du hall 5

Coup de coeur pour le stand Japan Connection, une boutique londonienne proposant des goodies abordables, magazines et artbooks, des crackers et autres sucreries ! Nous avons tous acheté quelques cadeaux, et pour moi un honteux Pencil Case Free! / Iwatobi Swim Club 😛
Au passage, un Bubble Tea au déjeuner (à 5€ !) et de délicieux fruits secs (à 10€ les 100g) …

Les stands culturels

Des stands dédiés aux technologies avec démonstration et prototypes étaient un peu cachés mais accessibles à gauche de l’entrée. Il y en avait peu mais l’idée est originale et à développer, la technologie de pointe faisant partie intégrante du Japon ! L’exposition AnimaReal était très originale : proposer une vision réelle de personnages et univers d’animes et de manga !

Il y avait au bout du hall 5 des démonstrations de Taïko, Kendo et autres arts martiaux ! Je me suis découvert un certain fétichisme pour les Hakama … c’est tellement classe <3 (faut que j’en trouve un pour mon mari !). Les membres du Comité National de Kendo et Disciplines Rattachées étaient très avenants et drôles, de vrais clowns  😀
Malheureusement je n’ai pas eu le temps de tester du Kendo et du Kyudo (tir à l’arc)  :-/

Les animations et concerts

En passant, je suis régulièrement attirée par la scène Japan Moment, où des concerts surprises avaient lieu sans être répertoriés nulle part ! Elle fait partie de l’espace Wabi Sabi qui regroupait diverses animations et expositions typiquement japonaises. Nous avions eu droit à des représentations de la troupe Satsumasendai Odori Daiko mêlant les tambours Taïko et la danse Awa. Plus tard, je tombe sur un magnifique spectacle de danses traditionnelles mêlant des sonorités pop de la troupe Ouen-za,un vrai coup de cœur !

En revenant près des stands éditeurs, le stand Wakanim mettait en avant une idole toute mignonne, Hiiragi Rio toute de jaune vêtue avec son sac à dos à jouet, un concentré de Kawaï pleine de peps !

Pour avoir une bonne place à la sélection française du World Cosplay Summit, nous nous installâmes rapidement dans la salle de la Scène Principale. Nous étions sur la fin du concert de Megumi ABIKO, aux sonorités traditionnelles d’Okinawa, que j’ai trouvé dommage d’avoir loupé. Ensuite le défilé Aoi Clothing, aux modèles intéressants (même si la mode n’est pas ma tasse de thé). Et enfin la sélection française du WCS, les prestations étaient de très bon niveau, certaines avec beaucoup d’humour ! A voir sur cette chaine Youtube et pour les photos voir plus bas !

Les cosplays

D’habitude je ne mets pas de h2 à du cosplay, mais elles ont pris une bonne partie de ma journée !

Dans les allées …

Beaucoup de cosplays coup de coeur au hall 5, notamment près de la Scène 100% cosplay fourmillant de cosplayers venant de toute l’Europe !

Les participants à la veille de l’ECG

Les participants du lendemain défilaient sur la Scène 100% cosplay pour se présenter. Même sans intention de faire de presta, les costumes étaient très beaux 😮

Les participants de la WCS

Un bout du Hall 6

Avant d’y aller, je prends mes Takoyaki de 18h : le bon plan pour en manger sans faire la queue pendant 1h 😉
Entre une journée bien remplie, des Takoyaki + mochi matcha glacé et le coucher de soleil à travers la verrière du jardin intérieur, j’étais vraiment aux anges  😮

Puis mon compagnon de fortune ne revenant pas à la JE, nous décidâmes de faire un tour au Hall 6. Et là, retour des années en arrière avec la JE : des stands de jeux vidéos bruyants (toujours côte-à-côte …), des stands de fanzines reculés au fond de la convention, des boutiques où nous soupçonnions fort du HK (« pas de contrefaçons » pfff), des allées sombres et mal climatisées … Nous sommes rapidement partis …

Au final, la journée avait été très chargée et j’ai raté pas mal d’events : le Gundam Panel ou la présentation de la saga pour les nuls, les avant-premières mondiales de Black Butler III et de K: Missing Kings, ainsi le spectacle de la célèbre mascotte Funassyi 😮 mais cette journée entre amis était suffisamment fun, aucun regret 🙂

Pour lire la suite, c’est par ici !

2 commentaires Ajoutez le votre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :