JapaNantes 2014, 3ème édition

C’est en tant que No-Xicienne à mi-temps que j’ai participé à la 3ème édition de JapaNantes à l’école Polytech de Nantes ! De plus en plus connue, et avec le terminus de la ligne de bus C6 à proximité, la convention a connue une affluence inédite au démarrage.

N’étant pas au stand à chaque ouverture, je n’ai pas vu les aspects organisations de la convention. En tant que visiteur je n’ai eu qu’à déplorer les problèmes d’indications des différentes activités, trop petites ou absentes, ce qui m’a valu de ne pas trouver ou tomber sur les animations sur scène, les jeux musicaux ou la Tea party au fond de la cafétéria. Pas de Atsu Atsu à l’horizon, ce qui n’était pas plus mal pour ma ligne et mon porte-monnaie !

Hormis ces points négatifs, la convention était égale à elle-même et agréable grâce aux exposants comme aux visiteurs :

  • Jap’n go, Japanim, Style du Japon ;
  • Evhell, Méluzine, Isabelle Jeudy, DoujinStyle, No-Xice bien sûr et le duo de sympathiques toulousaines Radioactive Taiga pour qui c’était une première ;
  • les visiteurs étaient polis, parfois avenants et souvent curieux.

Le So Asian était installé à l’étage pour ceux qui voulaient lire gratuitement quelques centaines de manga mis à disposition, et manger leur comptant d’onigiri au saumon :-9
Niveau restauration, il y avait surtout le Maid Café qui a eu beaucoup de succès, la No-Xicienne Tsukimi en a fait les frais 🙂

Dimanche, heureusement que le planning m’a permis de suivre le speedrun de TibS sur Super Meat Boy. La présentation d’Akva spécialement venu de Rennes, était la bienvenue pour rendre le jeu accessible dans sa forme comme pour comprendre la difficulté de ce jeu ignoble. Environ 26mn sur XBox 360 ! Avec la pression du run en live, TibS a un peu stressé sur la fin … L’affluence et l’attention du public était très (trop ?) stimulante … Cependant rien ne vaut les applaudissements du public à la fin du jeu !

Ensuite la conférence sur « le Visual Novel en Occident », à laquelle Torog, scénariste, développeur et chef de projet sur Anamnesis, est intervenu. Le début était assez classique avec une présentation de cette forme de roman/jeu vidéo, qui a du mal à se trouver un public en France comme dans le reste de l’Occident. Au fil des questions, on apprend que quelques jeux – par exemple Cinders et ceux notamment diffusés sur Steam – mettent en lumière qu’un univers japonisant et un contenu indigeste sont les principaux freins à leurs expansions, sans oublier la nécessité d’une équipe de concepteurs qualitative et des heures d’abnégation pour attirer l’intérêt d’un public au-delà de la sphère otaku. Quelques idées ont été lancées : des VN basés sur des pièces de théâtre, basés sur des fanfic autorisés, etc …  Bref de cette conférence, nous en ressortons plein d’espoir et  rêvons d’un développement du Visual Novel dans les prochaines années !

Par la suite, j’ai loupé le concours de cosplay pour voir des No-Xiciennes au Maid Café ! Mais la plupart des cosplay que j’avais croisés étaient soignés, le samedi comme le dimanche. Mention spéciale pour Kyoko et sa Reine des Neiges à la perruque capricieuse 😉

Au final la JapaNantes était une bonne convention dans le style convivial, qui ne dépote pas dans sa liste d’invités ou de projections exclu, mais qui permet de bien commencer l’année entre fans et otaku de tout âge.

A lire le compte-rendu de No-Xice, ainsi que les photos : http://amateur.no-xice.com/japanantes-3.html

Un commentaire Ajoutez le votre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :